Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 09:28

 

Dans les yeux d'un ami,

j'ai vu se refléter la vie.

Sous les doigts d'une amante,

j'ai senti s’enflammer mon ventre.

 

À travers les mots d'un étranger,

j'ai entendu le sens de la félicité.

Juché sur le dos d'un géant,

j'ai compris la joie des enfants.

 

Au côtés d'une acrobate originale

j'ai fait des pirouettes phénoménales.

En suivant le méandre des pensées d'une groupie,

j'ai plongé dans la quintessence de la folie.

 

En déchiffrant les écrits de la science,

j'ai appris ce qu'était la patience.

Par la bouche d'une prêtresse,

j'ai goûté aux saveurs de l'ivresse.

 

 

(musique : Korn "freak on a leash" )

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

chuis-pas-douee 16/01/2013 08:32


en voilà un joli parcours

orcheon 16/01/2013 10:26



mais c'est que j'ai eu les meilleurs professeurs...







Sékateur 15/01/2013 19:29


C'est génial l'apprentissage ! Un vrai bonheur pour les patrons... de la chair fraîche à bas prix. Le problème, c'est que contrairement au poème, bien souvent, c'est préférable qu'il n'ait pas
trop besoin d'être formé, parce que sinon, il est vite remplacé...

orcheon 16/01/2013 10:23



Et encore plus fort que les apprentis, il y a les stagiaires, une main d’œuvre gratuite, qui peut faire tout ce que les employés ne veulent pas faire. Aller, aujourd'hui corvée de
chiottes...







Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche