Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 18:21

 

Ce soir, nous allons un peu parler du plaisir de travailler,

et bien sur une petite astuce pour se débarrasser des escrocs.

 

ce texte peut vous rendre parano, alors ne tentez pas le diable.

c'est pourquoi il est interdit aux enfants.

 Les escrocs, et les dévots, passez votre chemin.

 

Pour les autres accrochez vous bien à votre barre de chocolat,

et bonne lecture.

 

 

 

Aujourd'hui, je vais vous raconter

comment je m'occupe des escrocs.

Quand ils viennent me relancer,

je leur dit que je suis cloué au pageot,

 

que je suis dans l'impossibilité de sortir

et que je n'ai que du liquide.

Bien sur, je leur donne l'adresse pour venir,

ils viennent, sur, ils sont avides.

 

Avant qu'ils n'arrivent, je vais vérifier

la trappe de l'entrée hérissée de pieux.

C'est pour en finir vite si ils sont armés,

sinon je leur ouvre avec un sourire radieux.

 

Je leur propose un petit café

préalablement assaisonné d’hallucinogènes,

c'est rapide pour faire effet,

car après ça, ils ont des réactions extrêmes.

 

C'est plus marrant

quand je les amènent visiter mes catacombes

en leur parlant d'argent

ok, c'est inutile vu qu'ils ont déjà un pied dans la tombe,

 

c'est sur, ma compassion me perdra,

je deviens vraiment trop sentimental,

mais, comme on dit, on ne se refait pas.

Puis j'ai pas le choix, mon boulot c'est le mal.

 

Il faut savoir que mon employeur, c'est pas un rigolo,

il habite tout en bas, mais peut remonter vite.

Mais la question ne se pose pas, j’adore mon boulot,

et on se fait de ses soirées avec mon boss et sa suite.

 

Enfin, revenons à cette vilaine âme

que j'ai accompagné,

avant que je divague et ne m'enflamme.

Donc, une fois arrivés,

 

je prend plaisir à voir sa grimace de terreur

devant le bébé chien que je choie.

Un magnifique petit rejeton de Cerbère

qui fait ma fierté et ma joie.

 

Mais qu'est ce qu'il mange !

Il lui faudra bientôt un bon gaillard,

à chaque repas, dans son auge.

Facile, on en trouve plein des pêcheurs.

 

Ouais, je sais, mon travail est facile,

il suffit de faire signer un parchemin,

surtout qu'en plus je nourris ma famille.

Et bien oui, le directeur est un copain.

 

Vous allez me dire que je suis pistonné,

ok, essayez de négocier avec mon patron,

sans risquer votre âme, et sans dangers,

dans ce cas, bienvenue au club compagnon.

 

Dites, si vous avez un bandit sur le paletot,

et qu'il vous fait des ennuis,

vous avez qu'à me l'envoyer aussitôt,

et je m'en charge promis.

 

Je vous le prend en charge gratis

et vous invite à prendre l'apéro,

vous pourrez voir les supplices

que je réserve à votre bourreau.

 

Et après ce petit travers,

je déposerais un papier

devant votre verre,

vous n'aurez qu'à signer....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Miss Terry Traine 30/11/2011 00:23


excellent !!! me voici donc devant votre porte


comme vous ne me voyez pas mais écoutez mon léger pas


pour me reconnaitre, pas besoin de vos menottes


je file directement vers votre catacombe tel un chat


vous n'êtes pas dupe, vous entendez quand même mes bottes


 

orcheon 30/11/2011 12:56



Vous, avertie, vous venez dîner,


alors votre courage ne sera pas vain,


point vous ne vous ennuierez,


en tant qu'invitée, vous ne craignez rien,


 


de toute façon, nous, les bonnes âmes


ne nous intéressent pas,


on ne peut récupérer que ceux qui se damne,


les autres c'est pour le prélat.  XD







Miss Terry Traine 29/11/2011 23:56


Vous êtes digne du malin


Chez vous, je ne viendrais point


Je vois l'entourloupe de loin


Je ne veux pas finir en eau de boudin


 

orcheon 30/11/2011 00:13



Moi toujours si prévenant avec mes invités,


je recycle toujours ceux qui ne sont pas mangés,


en zombis ou en fantômes pour hanter,


les couloirs de mon château si renommé.


 


Je ne comprend pas votre tourment,


être présenté à mes amis c'est fascinent,


quand on les connais, ils sont accueillants,


c'est vrais qu'après ça devient sanglant.


 


Mais il faut les voir pour y croire,


ils extraient une âme avec un entonnoir,


et grignotent le reste en un éclair,


c'est juste dans leurs moments défouloirs.


 


Sinon ils sont très mignons,


avec leurs crocs et leurs chignons,


ils me font penser à des champignons,


qu'on voie quand une centrale fait un bon.







Miss Terry Traine 29/11/2011 23:43


Je ne doute point que vous vous amusez bien


Une passion commune se partage sans retenue


Pour l'un, une jambe et pour l'autre, le rein


Les soirs de pleine lune doivent, vous devez être émus


 

orcheon 29/11/2011 23:51



Une jambe, un rein, pff, que nenni,


pour lui se sera jus de cervelas on the rocks,


pour moi un petit cœur bien saisit,


et veuillez je vous prie, nous apporter la note.







Miss Terry Traine 29/11/2011 23:25


Tu es trés professionnel et perfectionniste aussi.


Ton patron a eu de la chance de te trouver.


J'espère qu'il est conscient de sa chance et t'apprécie à ta propre valeur 

orcheon 29/11/2011 23:39



Le truc, c'est qu'il est radin,


il dit qu'il ne peut rien ramener d'en bas,


il paraît rien n'en revient,


il est bien revenus le fiston du grand prélat.


M'enfin, on s'amuse quand même bien !







Miss Terry Traine 29/11/2011 23:05


spychopathe :p

orcheon 29/11/2011 23:16



Mais non, je suis juste consciencieux


dans mon travail,


de nos jours, va trouver un ouvrier sérieux,


qui tienne le moral,


 


quand il à éventrer trois vieux,


deux jeunes bambins,


le tout en un jour pluvieux,


en pensant au parchemin !


 


On en avaient quelques uns,


mais pour une excuse de révolution,


il ont démissionner ces gredins,


maintenant ils sont devant le patron !



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche