Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 16:09

 

Brume lentement tu descend de la montagne,
sans t’arrêter devant l'obstacle
du terrain que sûrement tu gagne
en l'enveloppant, quel spectacle

laissant seulement quelques cimes éparses
percer ton manteaux toujours mouvant
jusqu'à ce que le soleil darde sa face
pour dissiper ton être évanescent.

Attendant que le soir se couche
et que la lune se montre timidement,
pour revenir en fines couches
qui occulteront sournoisement

aussi loin que porte nos regards
toutes sortes d'horreurs
qui se cachent dans le noir
jusqu'au premières lueurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

Miss Terry Traine 11/12/2011 16:53


ha la brume, phénomène naturel qui nous amène tout droit dans le surnaturel  Trés joliment écrit

orcheon 11/12/2011 20:51



naturel! naturel? c'est encore à voir, il faudrais demander à Stephen King, il en connait certaines pas très catholiques, voir fantomatiques!



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche