Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 12:46

 

En me promenant j'ai trouvé derrière un buisson,

tout penaud, à l'air perdu un joli petit oisillon.

Il semblait tellement souffrir de chaud

que pour l'aider je lui ais ôté son manteau.

 

Avec précaution, une à unes,

je lui ais arraché les plumes.

Il en piaillait de bonheur

que je le soulage de la chaleur.

 

Ses explosions de joie sans pareils

ont finit par me casser les oreilles,

alors pour lui faire fermer son bec,

je lui ais enfourner un de mes bonbec.

 

Il a sembler tellement bien l'apprécier

que par plaisir, il n'a pas arrêté de gigoter.

Quand il est enfin redevenus calme et tout doux,

je l'ais pris dans mes bras bien qu'il soit tout mou.

 

Je lui ais fait un gros câlin

en le serrant dans mes mains.

Mais je ne sais pour quelle raison,

il ne voulait plus émettre de sons.

 

Et moi ça m'a vraiment déplus,

surtout qu'il ne bougeait plus.

Alors je me suis mis en colère

et je l'ai prestement jeter par terre.

 

Voilà qu'il était tout cassé,

avec ses pattes détachées.

Et c'est ainsi, encore un nouveau copain qui m'abandonne,

je ne comprend pas ce qu'ils ont tous à fuir ma pomme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 12/08/2012 00:11


Tu es terrible !


Le pauvre !

orcheon 12/08/2012 11:50



et pourtant je voulais lui donner plein d'amour....



shayman 08/08/2012 15:40


Hahaha, mais c'est horrible  !!!


Pauvre bête!

orcheon 08/08/2012 21:01



sale bête oui, m'abandonner si brutalement...



Sékateur 07/08/2012 20:29


Ca ma fait penser à Nono, du Groland !

orcheon 07/08/2012 21:34



je l'avais oublié celui là, c'est vrai, il est gentil nono...



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche