Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 08:59

 

les pieds dedans

en marchant gaiement

quel est ce truc spongieux

qui viens couper cet élan joyeux.

 

C'est toujours avec enthousiasme

que l'on plonge dans les miasmes.

Mais quel étrange fumet

accompagne ce freluquet.

 

Bien aéré dans ses tongs d'été,

une intrusion entre ses doigts de pieds.

Tiens, quel est cette trace dans la rue,

ne serais-ce pas celle d'un pied nu.

 

Surtout n'en ayez pas peur,

il paraît que ça porte bonheur.

Que font ces petits poissons

autour des pieds de ce garçon.

 

Et bien voilà, il a fini par en rire,

assis sur la berge, les pieds dans la rivière.

Et quand on y est jusqu'au cou,

pour sûre on s'y amuse beaucoup.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

pinku 21/06/2012 01:15


j'adore toujours c'que t'ecris meme si j'laisse moins de commentaire chez toi que t'en laisses chez moi! :)


J'ai ri mais j'ai eu un frisson quand j'ai lu que ca passait entre les doigtiots!!!!! J'ai un probleme je peux pas regarder des pieds nu et encore moins voir quelqu'un avec quelque chose entre
les doigtiottes XD BEURK


Alors la!!!! brrrrrrrr


 

orcheon 21/06/2012 10:37



Alors comme ça tu n'aimes pas prendre ton pied, hum, hum, et bien on dirait que j'ai trouvé ton point faible, heu
pardon, ton talon d’Achille... 







Sékateur 19/06/2012 19:40


Je me souviens de la vase dans les tongues... beuh...

orcheon 20/06/2012 10:15



d'un côté ça sent la marée, de l'autre ce n'est pas ma raie, tout dépend de l'Ô, devant l'arrivée des algues rouges...



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche