Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 10:58

 

Un jeune imprudent,

pour gagner du temps

à sacrifié ses mains

à une machine d’airain.

 

Ce n'était qu'une partie à décrasser,

elle était en pause, il n'allait pas l’arrêter.

Mais manque de chance, les vibrations

ont fait tomber un outil sur le bouton.

 

Alors, forcément, les doigts dans les rouages

n'ont pas résisté à la force des engrenages.

Pour ne pas avoir à tendre le bras, par soucis de fainéantise,

il ne pourra plus se coiffer en mettant les doigts dans la prise.

 

Et bien oui, il n'a plus de peigne chez lui,

car après plusieurs vols, on lui à tout pris.

Il faut dire qu'il ne ferme jamais la porte d'entrée,

c'est fatiguant de tout les jours devoir tourner la clef.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

chuis-pas-douee 12/07/2012 16:58


c'est moche moche moche

orcheon 12/07/2012 17:20



c'est pour mieux trancher sur le sujet...



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche