Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 09:01

 

Ce matin une petite souris

s'est glissé sous mon lit,

j'ai sauté au bas de celui ci

en poussant de grands cris.

 

J'ai courus hors de la chambre

et me suis étalé dans l'ombre.

J'ai alors ramassé mes membres

éparpillés sur le sol de marbre.

 

Je me suis précipité sur l’interrupteur

pour dans la lumière chasser mes peurs,

et suis allé téléphoner à un dresseur

pour qu'il vienne la chasser dans l'heure.

 

Après une longue attente, il a fini par venir,

je lui ais tout raconté et il s'est mis à rire.

Il m'a dit qu'il ne pourrait la bannir,

mais seulement pour un temps la faire fuir.

 

Nous sommes monté en haut,

moi caché derrière son dos.

Il m'a alors montré un petit bout de museau

qui dépassait de sous les draps, que c'était beau.

 

Je lui ai demandé si il y avait moyen de l'attraper,

car j'ai eus de suite envie de l’apprivoiser et l'adopter.

C'est comme ça qu'est né une grande amitié,

et depuis je ne me suis plus jamais effrayé.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans fables
commenter cet article

commentaires

millgram 03/12/2012 17:04


souris sot , va!!!

orcheon 04/12/2012 19:12



et la vie devient plus belle..



Sékateur 01/12/2012 17:49


Beau message pour les enfants : adoptez vos monstres, ainsi ils ne vous feront plus peur !

orcheon 04/12/2012 19:10



perso je n'adopterais pas un dictateur...


Il est effectivement préconiser d'affronter ses peurs, tant qu'elles sont gérables, celui qui à peur d'une souris ça va, mais quand il s'agit d'un alligator, là c'est une autre
histoire...



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche