Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 13:20

 

Je suis en état de couette,

et me suis transformé en édredon.

Je veux pas voir le baromètre,

ça me donne d'avance des frissons.

 

L'océan de nuages s'est tout drapé de noir,

sur le monde s'étend un rideau de pluie.

La journée juste entamée se prend pour le soir.

J’entends le rappel sonné par mon lit.

 

Au ralentit, mes pieds vont à la rencontre des mules,

car un cri vient de me déchirer le nombril,

qui me dirige vers son but comme un somnambule,

pour ma première tasse à l'arôme subtil.

 

En lutant difficilement à ouvrir les persiennes,

un vent glacial lèche mon corps.

Vite sous la douche pour soulager mes peine.

Le retour à la vie sous le jet d'or.

 

Un petit déjeuné bien copieux,

quelques notes sur un air de classique,

et voilà je me sent mieux,

je retrouve enfin mes draps, en musique.

 

Pour me replonger en hibernation,

jusqu'aux prochains rayons de soleil,

qui fera renaître le printemps pour de bon,

que je sorte de cet état de demi veille.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

DömZ 23/04/2012 14:31


Cette note aussi aurait pu s'appeller "Fainéantise", mais quoi qu'on en dise, l' "état de couette", ça a du bon aussi parfois ! Allez, bon sommeil à toi !

orcheon 23/04/2012 20:32



j'aurais pus l'intituler résignation... c'est la conjoncture des forces naturelles qui convrgent vers moi, le temps et
les résultats électoraux....



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche