Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 11:57

 

Après moult années d'écrits vains,

notre cher vieux conteur l'écrivain

repris sa plume et ses élucubrations

pour chanter sous la lune sa célébration.

 

Les poèmes des siècles passé,

nés sur un ancien socle cassé

qu'il garde précieusement en vase clos

depuis que la première lettre y à éclos.

 

En prière, il demanda à Nabû dans sa sagesse

de le laisser tomber dans la paresse et l'ivresse

pour avoir le loisir de laisser l'encrier

et enfin se coucher, lassé, sans crier.

 

Que les mots le laisse en paix

pour son tout dernier couplet

et partir sur une fragile idée

que la vie n'est que fragilité.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans fables
commenter cet article

commentaires

Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche