Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 10:47

 

J'ai dus emprunté une bétaillère

pour embarquer une vache laitière,

car j'avais à nourrir un bébé

d'une espèce jamais rencontrée.

 

Mais lorsqu'il fallut faire monter à l'arrière

cette bonne grosse et placide mère,

elle se mit soudain à ruer

comme une vache enragée.

 

J'ai même perdu une molaire,

et sans me mettre en colère,

je l'ai finalement domptée

et avec soulagement enfermée.

 

Je pus enfin rejoindre ma chaumière

construite au centre d'une clairière.

J'en fus pleinement soulagé

et courus voir le nouveau né.

 

Il n'avait pas bouger de sa panière

installée tout contre la cuisinière

permettant de le chauffer,

où il dormait à point fermés.

 

Attendri par la bouille du petit père,

sans bruits je suis sorti de son repère

pour aller extraire l'ongulé

et lui présenter le petit déjeuner.

 

Mais ce ne fut pas une mince affaire

de la garder en place pour la traire.

Mais s'étant pendant ce temps réveillé,

le petit chérubin se mit à pleurer.

 

Alors pour le faire taire,

près de moi je l'ai posé à terre.

Mais à peine je me suis retourné

que la vache il l'avait dévoré.

 

Bon, ce ne fut que sa première,

mais qu'est ce que j'en étais fière

de mon tout petit protégé,

croisement d'un ogre et d'un démon affamé.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans fables
commenter cet article

commentaires

Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche