Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 10:35

 

Aujourd'hui, est un jour spécial,

et oui, c'est bien la fête des mères.

Et en ce jour ô combien crucial,

je vais vous conter comment je gère.

 

 

La petite histoire qui va suivre

peut vous hanter et vous poursuivre,

 

alors, il m'en incombe d'en interdire la lecture

à tout les enfants, et à leurs mères bien sûre.

 

 

 

Pour les autres, accrochez vous bien à votre pouce,

et bonne lecture à tous.

 

 

Tout les ans, en ce dimanche de fête des mères,

pour fêter ce que j'ai fais de la mienne naguère.

Je réitère avec délice ce moment

en sacrifiant une fraiche maman.

 

Bien évidement tout se passe dans l'allégresse,

avec une grande fête en l'honneur des ogresses.

Mes amis sont fort heureusement tous invités,

puisqu'ils participent au moment de la découper.

 

Mais là je vais trop vite, bon, alors ou j'en était, ah oui, je reprend.

Une jeune mère dont je n'ai pas le cœur de séparer de son enfant,

que j'appâte avec des soldes sans concurrence

sur tout ce qui attrait aux affaires de l'enfance.

 

Une fois ma proie bien attrapée,

il ne me reste plus qu'à l'enchaîner,

offerte sur le grand autel

ou l'attend un sort cruel.

 

J'installe délicatement son chérubin,

vidé, dans une marmite avec du vin.

Je le fait mijoter à feu doux avec des épices.

C'est une entrée divine à partager, un délice.

 

Passons jusqu'à à la fin du repas

quand la lune brille de tout son éclat.

Arrivent alors une nuée de corbeaux se perchant au dessus de l'autel

pour entonner un croassement annonçant le début du funeste rituel,

 

jusqu'à l'instant suprême, quand dans le sang on la dépècera,

et ou je pourrais enfin sentir palpiter son cœur entre mes doigts.

Pour qu'une fois la cérémonie achevée

le démon de ma mère soit alors apaisé.

 

En fin de compte, je suis un monstre au grand cœur,

qui vous fait partager ses instants de bonheur.

Bon, je vais devoir vous abandonner,

j'ai une fête et un buffet à préparer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

keyouest 04/06/2012 09:13


sympa ce texte ,ma mère hier je l'ai oublié  tout simplement ,lundissime

orcheon 04/06/2012 14:18



tant que vous ne l'avez pas oublié sur une aire d'autoroute, c'est déjà ça. Je suis presque sûr que si vous lui dites celà, elle vous en voudra moins.. (en tout bien tout honneur)



Eva Luna 04/06/2012 08:51


C'est horriblement drôle :)

orcheon 04/06/2012 13:45



Merci, et pourtant ...j'ai hésiter à le laisser, car je le trouvais bien moyen



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche