Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 14:06

 

Un tas de fumier plus très jeune désespérait de sa condition,
on l'avait caché dans un coin parce qu'il ne sentait pas bon.
Tout à chacun prenait grand soin de l'éviter.
Quand un petit scarabée vint à s'en approcher.
Alors notre malheureux lui demanda :

 

« -tu n'as pas peur de moi ? N'aurais tu pas d'odorat ?
   -au contraire, ton fumet est un doux nectar
    pour moi, et tout mes amis les cafards.
   Alors, si tu le permet, en toi, nous nous installeront
   pour nous nourrir et procréer, au chaud nous seront. »


tout joyeux de cette intention, et de ces invités impromptus,
qu'il les accueillit avec tout le confort relatif qu'il put.
Mais dans son cœur, ils ne furent pas les seuls,
car il y logeait déjà deux squelettes sans linceul.
L'un se proposa de leur faire une place
dans son crâne où il restait de l'espace.
L'autre un peu jaloux leur proposa tout son être,
si il arrivaient à retrouver les morceaux de sa tête.
Après moult discutions enfiévrées,
les deux anciens amants macchabées
se mirent enfin d'accord pour partager
leurs restes, aux familles de réfugiés.
Pour le plus grand soulagement de notre tas de débris,
qui commençait à se chagriner pour ces nouveaux amis.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans fables
commenter cet article

commentaires

Miss Terry Traine 07/01/2012 22:48


hihi c'est malin

orcheon 08/01/2012 13:45



un peu comme une tumeur



Miss Terry Traine 07/01/2012 14:54


jolie histoire.

orcheon 07/01/2012 18:22



je sais, j'ai été un vrais fumier sur ce coup



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche