Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 09:34

 

Ce petit texte pouvant être choquant,

et comporter quelques scènes violentes,

il est donc déconseillé aux enfants,

et à ceux qui vont dormir dans une tente.

 

 

Pour tout les autres, bonne lecture

et accrochez vous bien à la voilure.

 

 

 

 

Le masque blanc récitait plaisamment des vers

quand à son voisin qui avait un masque vert,

chantait gaiement sur un air entraînant

les paroles d'une chanson de printemps.

 

L'un se disait être conteur

l'autre voulait être chanteur.

Mais aucun des deux n'avait le talent nécessaire

pour se présenter à la cour du roi, ou à un monastère.

 

Alors ils écumaient inlassablement les auberges

pour quelques boissons et parfois une soupe d’asperge.

Ils ne vendaient que pour de menues pitances

leurs ballades et pamphlets récités avec aisance.

 

Un soir de disette alors qu'ils arrivaient dans un village,

ils virent un homme qui dans sa musette avait un fromage.

Ils se gargarisèrent, et se mirent en place

espérant lui alléger quelque peu sa besace.

 

Malheureusement pour nos deux troubadours

le petit monsieur si intéressant était sourd.

Abattus et malgré leur dépit

ils contèrent tout leur récit.

 

Des gens arrivèrent sur la place pour les écouter

c'est que là-bas, il n'y avait pas souvent d'étrangers.

C'était une occasion magnifique

pour écouter un peu de musique.

 

C'est ainsi que nos joyeux compères

pour le plaisir de la foule s'égayèrent.

En donnant le meilleur d'eux-même

en déclamant leurs plus beaux poèmes.

 

Espérant pouvoir ainsi s'attirer les bonnes grâces

de ce village et peut être dîner d'une oie grasse.

Mais les habitants eux ne voyaient pas du même œil

la conclusion du tour des jeunes, quoi qu'ils veuillent.

 

Déjà, c'était un tout petit hameau,

qui comptait quand même un château

et cinq demeures luxueuses

logeant des familles heureuses.

 

Qui ce soir se sont plaisamment réveillées

au son de la voix de nos deux chansonniers.

Et c'est qu'elles avaient vraiment très faim,

ces familles en sortant de leurs couches de sapin.

 

Et nos deux amis avaient un sang si suave,

qu'il embaumait jusqu'au fond des caves.

Et dans cette bourgade bien particulière,

tout le monde l'avait sentit depuis sa bière.

 

Alors, quand pris fin le tour de chant,

touts applaudirent en les acclamant.

Les comparses si fiers d'eux,

en eurent les larmes aux yeux.

 

Mais ils déchantèrent fort rapidement

en voyant les villageois se transformant.

Les visages devenus exsangues,

exhibèrent des crocs très pointus.

 

Ce fut la fin des poésies

et le début d'une orgie.

Donnée par des vampires assoiffés,

en vidant les deux pauvres égarés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mystery Train 16/03/2012 18:45


oui, là, c'est moins facile pour faire des rimes


juste bon pour nous faire faire une déprime


mais les médias font cela, ne pas s'en méfier serait de l'inconscience 

orcheon 16/03/2012 18:56



aujourd'hui, on à remplacé la magie,


par des émissions qui rendent très con,


et au milieu de toute cette connerie


ils vampirisent ce qu'il reste de cognition



Mystery Train 16/03/2012 16:54


les politiques utilisent de la poudre de perlimpinpin


cela ne sent pas bon pour les mortels que nous sommes


mais le besoin de rêver nous mets face à des magiciens


certes inventés mais qui obtiennent nos sommes

orcheon 16/03/2012 18:43



non, ce n'est pas de la poudre de perlinpinpin,


ce ne sont que les médiats,


ils prennent les gens pour des pingouins,


avec leur propagande de fada.



Mystery Train 16/03/2012 14:54


histoire sympathique, rapprochant les gueux et les nantis


toujours prendre de la distance quand sur notre chemin


nous croisons des gens vivants dans du sapin

orcheon 16/03/2012 15:29



c'est vrais que quand j'entends les hommes politiques parler je me dis souvent que pour l'humanité sa sent le sapin



DömZ 16/03/2012 13:50


Serait-ce la rançon de la gloire ? C'est bien cher payé pour ces artistes maudits...

orcheon 16/03/2012 15:17



Tout le monde trouve sa pitance là ou il peut,


manger ou être mangé, chacun à son pécher mignon.







Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche