Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 10:19

 

En cette fin d'année 2012, je vous propose pour changer un peu, une petite chanson sur l'amour. Ouais, ouais, je sais vous allez me dire c'est mièvre, mais bon, il en faut pour tout le monde après tout.

Aller, je vous laisse avec ces quelques mots susurrés à l'oreille des filles.

 

 

Ensemble allons la haut contempler l'horizon,

admirer le coucher de soleil

avec pour seul témoin le ciel,

instants de plénitudes ou nous nous rappellerions.

 

Quand nous faisions l'amour,

ton corps heurtant mon corps

comme pour une mise à mort,

du soir jusqu'au petit jour.

 

Dans les bras d’Émilie,

ou bien alors était-ce une autre

avec qui je me sentais bon apôtre,

on se disait c'est pour la vie.

 

Tout ces moments dont j'ai jouis,

j'aurais voulu pouvoir les figés

pour ne jamais plus les oubliés,

que se soit avec Rosa ou bien Marie.

 

Et bien que je sois comme un fou

quand elles me prennent entre leurs bras

et puis qu'elles me murmurent tout bas

donne m'en encore plus, je veux tout.

 

Pour ensuite me laisser crever dans le caniveau,

après avoir sauvagement consommé nos ébats

que nous brûlions jusqu'au bord du trépas

où tu m'abandonnais là, laissé sur le carreau.

 

 

(musique : Skunk Anansie "Hédonism" )

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

Sékateur 28/12/2012 21:28


Là, j'aime bien. Rien de mièvre, justement. Juste une ôde à la dépravation... enfin, c'est comme ça que je l'ai comprise !

orcheon 29/12/2012 10:08



mais qui sont les plus dépravés, les gars ou les filles, je m'interroge encore....



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche