Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 09:59

 

Hier soir je me suis fait kidnapper.

Je me reposais sur mon canapé,

lorsqu'une puissante lumière m'aveugla

et que mon cul dans cet halo s’envola.

 

Je me suis d'abord dis mince, je suis mort

et la lumière blanche ce n'est pas des bobards.

Le seul hic, s'était que la lumière était verte

et s'évertuait à vouloir me sortir par la fenêtre.

 

Bien sûr, je m'accrochais fermement au chambranle,

je ne tenais pas à me retrouver dehors presque à poil.

Et puis je n'avais pas réviser mon test d'évaluation

qu'il faut faire, pour se présenter à son nouveau patron.

 

Et là je me retrouvais en caleçon

à flotter au dessus de ma maison.

J'ai compris que je n'avais pas trépassé

quand un énorme filet est venu me pêcher,

 

et qui m'a jeté négligemment dans une immense structure

faite de formes géométrique biscornues et pleine de soudures.

Cet ensemble disparate semblait sur le point

de tomber en miettes au moindre coup de frein.

 

Je me suis retrouvé les fesses dans du gel,

qui a bien amortit ma périlleuse gamelle.

J'étais dans un bocal aux parois infranchissables

où au milieux était fixé une espèce de table.

 

Tout un tas de petites créatures gluantes

apparurent derrière la parois transparente

qui dans un long et fort crissement désagréable disparue,

pour qu'ils me touchent avec leurs filament plein de glu.

 

Cette incursion des plus désagréable

me fit me jeter, désespéré sur la table

qui s'écrasa sous moi comme une crêpe

et me fit basculer cul par dessus tête.

 

Alors que je me relevais, j'ai sentis de nouveaux tripotements,

qui me firent pousser un long hurlement des plus strident.

Je m’aperçus alors que deux de ces êtres avaient éclatés,

et qu'une petite dizaine pétrifiés s'était mis à rouler.

 

Alors tout content je réitéras

mon si prodigieux exploit.

Mais n'étant pas chanteur ni vraiment entraîné,

juste un couinement sortit de ma voix cassée.

 

Se rendant compte de mon impuissance

ils se mirent à me courser en cadence.

Ne demandant pas mon reste,

je les ais fuis comme la peste.

 

Mais la pièce ne semblait pas avoir de porte,

alors j'ai essayé de monter à une corde

qui s'avéra être apparemment un distributeur vivant

qui sous ma traction relâcha quantité de trucs fumants.

 

Cela sembla pour un instant les distraire

juste le temps que je trouve à m'extraire.

Ayant vus un trou, j'ai essayé de grimper au mur,

ce qui s'en est suivit n'est pas de ma faute, je le jure.

 

Ils n'avaient qu'à franchement mieux l'entretenir

leur espèce de vieille bicoque prête à pourrir.

Après tout, le pan de mur ne se serait pas détaché,

et les pièces de la structure seraient restés soudées.

 

Oh, rassurez vous, on n'a pas chuté de bien haut,

car un des moteur avait calé à cause d'un oiseau.

Je suis en colère, car mon jardin ressemble désormais à une décharge

avec toutes ces pièces géométriquement informes posées en étage.

 

Je n’apprécie pas trop leur bidon ville de l'espace

qui s’étale en désordre encombré de ces limaces.

Non mais je ne vais pas me laisser squatter

par une bande d'extraterrestres détraqués.

 

Je ne peut même plus prendre un bon bain de soleil

avec ces petits pervers qui maintenant me surveillent.

Je crois que je vais devoir appeler le service d'immigration

pour les faire expulser de sur la pelouse de ma maison.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans fables
commenter cet article

commentaires

Sékateur 17/04/2012 19:52


Envoi un message à la Marine, elle pourra te rendre service !

orcheon 17/04/2012 23:31



ni l'une, je redouterais de voir des troupes de soldats piétiner mes pétunias.


ni l'autre, je serais bien trop effrayé de les voir se fanés.


Quand à mes passagers, il me sont tomber du ciel, et m'ont même kidnappés.


Mais je crois qu'ils cherchent un téléphone, avec un réseau compatible avec leur nez


pour appeler un dépanneur. Tant qu'ils ne m’engluent pas avant de partir


tout vas bien, d'ailleurs, mes chiens s'en régalent ça à l'air de les divertir.



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche