Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 12:23

 

Par une belle nuit totalement noire,

mon corps se changea en brouillard.

Je pus alors sur les ailes du vent,

parcourir les terres et les océans.

 

Grisé, je naviguais entre les nuages

et me faufilais dans d'étroits passages.

Quand soudain, au petit matin,

le charme pris soudainement fin,

 

je planais alors au dessus d'une ferme,

ou se disputait un homme et une femme.

Retrouvant mon corps de chair,

je tomba comme une pierre.

 

Par chance, j’atterris sur une botte de foin,

mais sous les yeux des fermiers du coin.

Et comme mes habits

ne m'ont pas suivis,

 

j'étais aussi nu qu'à mon tout premier jour,

et de chuter à poil dans la paille vaut le détour.

Des pics se fichèrent dans des endroits improbables

de ma délicate anatomie affreusement mise à mal.

 

Bondissant du tas, sous les regards étonnés

des paysans qui se retenaient de rigoler.

Un peu confus, de mon apparence,

mais surtout perclus de souffrances,

 

je tentais d’ôter une paille plantée dans mon derrière,

mais un type s'approcha, par chance il était vétérinaire.

Il enleva les brins qui me perçait de toutes part,

et me désinfecta avec un onguent pour les porcs.

 

On me proposa gentiment un sac de jute

que je ne pus porter que comme jupe,

le pire c'était que je me trouvais dans un village

ou je ne comprenais pas un mot de leur langage.

 

Alors j'ai marché pendant fort longtemps,

mon ombre s'étirant dans le soleil couchant,

la démarche mal assurée comme un homme saoul,

et bien oui, c'est pas facile pied nus sur les cailloux.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

Mystery Train 08/04/2012 11:22


Cela se fait plus rare, je vais rarement à la plage et même en ville, dans ma vie, j'en ai vu qu'un se balader comme ça, et encore, c'était pas ses fesses qu'il montrait. Ha si, j'en ai vu
un en angleterre mais j'étais ado, c'est pour dire

orcheon 08/04/2012 12:16



ouf, ça me rassure, j'aurais eu peur que l'on pense à moi en voyant un trou du cul..



Mystery Train 07/04/2012 22:31


Maintenant, c'est sur que je penserai à toi les soirs de brouillard

orcheon 08/04/2012 10:53



tant que ce n'est pas quand tu vois quelqu'un se balader cul nu



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche