Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 14:10

 

Coincé dans ce corps

je suis déjà mort,

perdu dans les méandres de ma tête

j'entends sonner un chœur de trompettes.

 

Brisant mes chaînes

que je laisse à la traîne,

je part pour un éternel

voyage dans l’irréel.

 

Quand le temps d'un soupir

s'écrit les pages de l'avenir,

je survole la trame des songes

que j'absorbe tel une éponge.

 

De là, je pars dans l'abîme du temps

pour contempler la migration des titans

en route pour le grand chaos, leur dernier grand combat,

celui de la fin de toute chose dans l’immensité de l’au-delà.

 

Et je me perds avec délice dans l’éther

à contre courant des ondes de l'univers,

en compagnie des placides cétacés de cristal

qui évoluent avec grâce à travers le voile.

 

 

 

(musique : Richard Strauss "ainsi parlait Zarathoustra" )

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

millgram 16/07/2013 08:47


also sprach zarathustra!!


 gai , gai comme un pinson l'eté toi!!^^

Orchéon 18/07/2013 17:16



que se soit à la chaleur de l'été


ou à la brûlure d'un glacier,


il y a toujours un moment


ou l'on claque des dents...



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche