Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 08:42

 

L'autre jour, j'ai pris le bateau,

mais j'ai fini sur un radeau.

Tout a commencé alors que je naviguais serein

sur une mer calme où nageait de paisibles requins.

 

Un de mes hommes venait juste de s'exclamer

que nos compagnons de route venaient de se sauver,

quand du haut de son mât, la vigie

s'est mis à s'agiter et à pousser des cris.

 

J'ai aussitôt appelé l'ensemble de l'équipage sur le pont

pour leur dire de charger les canons et prendre les harpons.

J'ai sentis que cette journée allait être pleine de surprises,

mais je m'attendais à rentrer en traînant une belle prise.

 

C'est alors que toute la mer aux alentours s'est soulevée,

et devant nous, déchirant les flots une montagne s'est dressée.

Sortant du plus fou de mes espoirs,

un monstre osait défier mon navire.

 

Je me rappelle ensuite avoir clairement vus cette chose

dresser des immenses tentacules munies de pinces roses,

alors que j'ordonnais à l'équipage d'ouvrir le feu.

J'ai vus ces appendices exploser en morceaux filandreux.

 

Mais je pense que ce devait être qu'une partie de la bête,

car le bateau a alors été secoué comme une boîte d'allumettes.

J'ai vus à ce moment là, une ombre nous recouvrir,

et ce qui s'est passé ensuite je n'en ais pas de souvenirs.

 

Je me suis réveillé flottant sur des débris.

Par chance il y avait une caisse à outils.

Depuis, je l'attend de pieds ferme, car armé de mon dévidoir

et de mon marteau, cette fois, il n'aura aucune échappatoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans fables
commenter cet article

commentaires

Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche