Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 08:01

 

Le texte qui va suivre sort tout droit d'un cerveau dérangé, carrément malade...c'est d'une intolérable cruauté. On devrait enfermer son auteur par principe de précaution, et jeter les clefs de sa geôle.

 

Comme vous l'aurez compris, ce texte n'a rien de charmant,

il est donc formellement interdit aux humanistes et aux enfants.

 

Pour les plus téméraires qui s'y risqueraient, accrochez vous bien a votre estomac...

et bon trépas...heu...je voulais dire bonne lecture.

 

 

 

Voici comment j'ai porté mon regard sur le monde,

je l'ai vus recouvert de proies

qui titillent mes envies de conquêtes vagabondes.

Tout d'abord, il me faudrait sortir de là,

 

mes armées prisonnières de leurs tombes.

Quand elles présenteront leur faciès cadavériques,

elles feront sur les gens l'effet d'une bombe,

et causeront alors une incommensurable panique.

 

Ensuite, il va me falloir choisir avec tact

mes aides et mes lieutenants

parmi les plus grands tueurs psychopathes

et les hordes de tyrans.

 

Je les disperseraient sur la planète

pour qu'ils s'abattent en vagues déferlantes

de sanguinaires coupeurs de têtes,

s'abreuvant de la terreur des populations hurlantes.

 

Il y aurait en premier, les villes à anéantir,

avec leur scandaleuse surpopulation.

Je les entoureraient de fléaux empêchant de fuir

les abominations porteurs de contagions.

 

Quand viendra les groupes de militaires

envoyés pour stopper mon élan,

sous leurs bottes j'ouvrirais la terre

où les y attendent démons et géants.

 

Ensuite viendra le défilé des diplomates

me suppliant de bien vouloir parlementer

pour que j'épargne leurs technocrates

réfugiés dans de somptueux abris blindés.

 

Alors je ferais tomber sur leurs bunkers

des pluies de météorites

qui les écraseront dans d'affreuses douleur,

c'est tout ce qu'ils méritent.

 

Après ce grand ménage, quand on y verra enfin plus clair,

je pourrais imposer et jouir de ma domination mondiale,

et tranquillement traquer les derniers humains qui s'y terrent.

Ensuite je renverrais mes armées dans leur dédales.

 

Je pourrais ainsi profiter d'un calme absolu,

et d'une nature sauvage, sans un déchet.

Finalement je ne suis pas un affreux malotru,

je n'aspire qu'à rendre au monde, la paix.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sékateur 23/10/2012 23:08


La sérénité par le chaos... si ça pouvait commencer après mon décès, ça m'arrangerait...

orcheon 24/10/2012 10:24



si c'est pour faire partit de mon armée, on peut toujours s'arranger sans que vous trépassiez...



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche