Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 11:25

 

C'est moche, il ne fait pas beau,

et donc, comme le temps je suis maussade.

Alors ce que j'écris c'est ballot,

car même mon esprit ne veut aller en ballade.

 

C'est ainsi que je regarde la pluie

s'abattre en torrent sur la nature,

entre deux terribles éclairs en furie

qui marquent le ciel de rayures.

 

Tout ceux qui logent sous terre,

grimpent sur ce qu'ils peuvent agripper,

pour respirer un peu d'air

et éviter de terminer sous l'eau tout gonflés.

 

Tout ceux qui volent,

sous le poids de cet abondant déluge

restent cloués au sol

sous peine de perdre leur plumage.

 

Bref, vous l'aurez compris, il pleut.

Alors, passant entre deux gouttes,

j'écris les quelques mots que je peut,

en zigzagant le long de la route.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

Eva Luna 11/06/2012 14:14


J'adore regarder et entendre la pluie tomber quand je suis au chaud sous la couette :) Heu… pas facile d'écrire entre 2 gouttes non ? ;)

orcheon 11/06/2012 16:32



bercé par le doux crépitement de la pluie pour basculer au pays des rêves.


heu...pour écrire entre deux gouttes, il faut être rapide..



Sékateur 10/06/2012 20:12


Moi j'attends la flotte depuis ce matin... Quelques suées de rien du tout. Quitte à faire moche, autant qu'il pleuve, c'est bon pour la terre...

orcheon 10/06/2012 21:46



tout vient à point à qui sait attendre..



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche