Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 10:27

 

Ce texte comportant quelques propos pas très jolis,

il est donc déconseillé aux enfants et aux abrutis.

 

Soyez indulgent avec moi en ce jour de printemps,

le solstice de cette nuit à été un peu un peu crevant.

 

 

Ce matin, il y avait un cadavre devant mon portail,

alors j'ai dus mener une rigoureuse et minutieuse enquête

pour savoir quel pouvait bien être cette racaille

qui a osé un tel affront à la face de ma demeure si coquette.

 

Il a fallut que j'embauche un photographe professionnel

et un scientifique réputé, comme commis.

Nous avons donc délimité la scène laissée par le criminel

et commencer par observer avec minutie.

 

Chaque détail a son importance,

nous avons relevé trois points principaux.

D'abord, il y avait en évidence,

jeté à trois pas du délit, un récent mégot.

 

Ce ne pouvait être que notre fripouille,

car dans les bois tout autour du domaine,

la nature y est une véritable merveille

et personne n'oserai me faire cette peine.

 

Le deuxième indice aussi capital,

était de petits morceaux de boue séchée

qui n'étaient pas d'ici, bien trop pâles.

Non, vraiment ça jurais avec mon allée.

 

Le troisième, se trouvait fort heureusement dans les fourrés,

l'affront allait déjà bien assez loin comme ça.

Je bouillais de rage et n'avais qu'envie, de lui faire ravaler

ce qui se trouvait là, le contenus de son estomac.

 

J'ai laissé l'expert emballer les preuves,

et sous les crépitements de l'appareil photo,

je relevais les empreintes et la bave

laissés sur le corps du délit et son goulot.

 

Il ne me reste plus qu'à attendre les résultats.

Car nous avons envoyer au laboratoire, la totalité des échantillons.

Et pendant que le jardinier nettoie les dégâts,

j’attends le résultat de l’identité en lissant mon masque de bourreau.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mystery Train 23/03/2012 17:29


il ne faut jamais provoquer celui qui, de par son métier, sait manier le couperet

orcheon 23/03/2012 17:47



non mais! un cadavre de bouteille devant le portail d'un bourreau,


ah là là, vraiment, il y en à qui n'ont rien dans le ciboulot.



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche