Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 08:31

 

Le givre au petit matin

s'accroche à la cime des pins

et descend dans la vallée

recouvrir les lacs et les prés.

 

Dans un immobilisme surnaturel,

où aucun bruit ni son ne s'envole,

un nuage de vapeur

flotte en apesanteur,

 

attendant un courant d'air

pour l'emmener visiter la terre.

Sous une fine couche de glace,

un poisson furtivement passe.

 

Faisant onduler le calme de l'eau,

cassant sa surface en morceaux

dans des éclaboussures cristallines

qui cet instant de silence profane.

 

Lançant le signal du réveil

de la nature figée par le gel.

Estompant d'heures en heures

son immaculée blancheur.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

chuis-pas-douee 04/11/2012 11:38


ah choisir je préfère le gel à la pluie, l'humidité ramolie mes os !

orcheon 04/11/2012 12:20



et passe à travers les habits, glas-glas..



Sékateur 30/10/2012 22:08


C'est pas encore comme ça chez moi, mais ça va venir...

orcheon 31/10/2012 12:52



profite bien des derniers jours de douceur, après il faudra ressortir gants et écharpes, et se sera plus glaçant de pisser dans les bois..



les cafards 29/10/2012 16:30


c'est exactement ça !

orcheon 29/10/2012 18:26



Merci les cafards, mais attention à vos antennes, elles pourraient bien givrer...



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche