Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 12:47

 

J'ai été demain et je serais hier,

j'irais glisser sur le destin et dévoilerais l'hiver.

Mais à la croisée du matin s'étirait la lumière

pour abolir la douleur et alléger les peines.

 

Alors, sans faillir, en douceur j'ai déversé les miennes.

Dès lors, un sourire sans humeur à inondé mes veines.

 

C'était une nouveauté pour un mutin qui noyait la mer,

sortait ses pieds du chemin et courrait à l'envers,

ronflait à la pensée du vin et s'enivrait dans l'éther.

 

Ainsi, en dansant un rythme immobile

saisi par un vent aux rîtes volubiles

qui hurlant un calme inaudible

s'est reflété serein sur l'arrêt amer.

 

J'ai oublié le rien qui emprisonnais cet air,

et ai sans sourciller repeint mes traits de misère.

 

 

(musique: Dead boy's poem "Nightwish" )

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

millgram 17/06/2014 08:28


tiens nightwish ca faisait longtemps!! voix magnifique

orcheon 08/07/2014 10:01



une voix parfaite pour l'opéra.



Sékateur 04/06/2014 19:05


Wouh ! Je ne sais que dire. C'est abscons et profond à la fois. Bravo...

orcheon 14/06/2014 12:30



il est bien connu que l'abscondité n'a pas de fond...XD



Mystery Train 03/06/2014 18:56


la rame a la rime alors ^^

orcheon 14/06/2014 12:26



Et plus il fera chaud, plus il y aura de rame et moins de rimes..XD



Mystery Train 02/06/2014 01:48


Il est beau et n'est pas gai. Porte toi bien Freddy

orcheon 02/06/2014 17:51



 Mais pourtant il y a un sourire furtif,   ...et ce n'est pas la pagaie, je dirais que c'est la
rame..



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche