Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 11:10

 

un départ

sans au revoir

se prépare

dans le noir.

 

Couché sur un lit,

presque centenaire

dort tout rabougri

un vieux grabataire.

 

Dépourvu de malice,

soldat d'une antique guerre

combattant le vice

en répandant le sang à terre.

 

Mais il s'était repentit

de toutes ces vies dérobées

qui le visitait dans son lit

pour ne pas le laisser oublier.

 

Alors, il attendait serein

que le temps vienne l'extirper de ce triste monde

où il ne comprenait plus rien,

prêt à rejoindre ses démons dans la tombe.

 

 

(Musique : Boris Vian "le déserteur" )

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

les cafards 18/02/2013 11:58


des mots forts !

orcheon 18/02/2013 14:12



..avant de plonger dans le formol...



Sékateur 17/02/2013 20:20


Un soldat qui se sent coupable d'avoir tué reste humain, certes, mais à quel prix...

orcheon 18/02/2013 14:10



aux portes de la mort


il est aisé d'avoir des remords...



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche