Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 10:49

 

sur un fil tout fin se tisse la vie,

s'accrochant à la toile de l'oubli,

guidée par la course de l'aiguille

se mouvant comme une anguille.

 

Plus fragile qu'une fleur dans le vent,

et tout aussi solide que du diamant,

s'effilochant sur le passage

des années qui le désagrège.

 

Chevauchant d'autres fils dans des croisades

pour former l'insondable trame du monde,

brodant inlassablement l'histoire

dans un immense foutoir.

 

Quand arrivée au bout du rouleau

que le fil tendu se brise sous le fardeau,

une vibration se fait ressentir sur la structure,

près de l'endroit où s'est produit la rupture.

 

Alors reste des bribes de son existence,

coincée sous les autres en apparence,

pour rappeler qu'il a fait parti du motif

du grand tout avant le départ définitif.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche