Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 09:23

 

que devons nous à la vie,

un léger brin de folie

ou une indécrottable insouciance

que l'on aborde avec indifférence.

 

Est ce les rythmes endiablés

qui nous incitent à nous trémousser,

ou une furieuse envie de mouvements

empruntés aux caprices du vent.

 

avons nous prise sur l'avenir,

pouvoir détourner le devenir

ou nager à contre courant de l'histoire

pour en détourner des vagues d'espoir.

 

N'empruntons nous pas la terre

a ceux qui seront après notre ère,

ou profiterons nous de ses bienfaits

sans aucune limite de nos forfaits.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

Sékateur 17/10/2012 18:15


Je penche pour la première hypothèse, après tout, demain c'est demain, on ne ferait plus d'enfants si on se souciait des jours futurs... 

orcheon 17/10/2012 19:03



il faut justement nous soucier du futur pour le bien des enfants et des prochaines générations. Nous prenons sans laisser au prochain. On pense trop au présent et au passé alors que nous devrions
penser à demain pour savoir comment vivre aujourd'hui.



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche