Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 11:36

 

Dans les épisodes précédents, un homme de fer qui faisait des pitreries dans un cirque, se retrouve sur les routes à la recherche de ce qu'il est. Traversant sa première ville, il y découvre les boutiques.

Bonne lecture.

 

L'horloger.

 

Les yeux pleins d'étoiles, l'homme mécanique observait un alignement de montres et de pendules.

Il couru à sa roulotte pou y prendre le papier avec les croquis des pièces qui lui manquait, et l'appareil qui les attendaient.

Suivit de son chat, intrigué par l’excitation de son maître, et dans les mains son trésor, enfouis dans une petite sacoche de cuir, il entra dans la boutique.

C'était un bazar sans nom, encombré de toutes parts, d’amoncellements d'horloges, de boites à musique, de montres et de pièces d'horlogerie en tout genre.

Au centre de ce bric-à-brac, assis sur un fauteuil décrépit, un vieillard somnolait, le nez piquant sur un comptoir-établis.

Une horloge se mit à carillonné suivie d'un concert de coucous. Le grand-père se réveillant sous l'assaut sonore. Encore dans les brumes du sommeil, apercevant une silhouette devant lui, il se redressa.

- je suis désolé, je ne vous avait pas entendus entrer, dit-il en rechaussant ses lorgnons.

Il se figea en voyant devant lui l'humanoïde, et se demanda si il était réveillé ou si il dormait encore.

Se remettant de ces émotions, il n'en revenait pas de se retrouvé face à un tel prodige.

Qui avait bien pus créer une tel machine, ce devait être à coup sûre le fruit du rêve d'un grand maître horloger.

- bonjour tout de même, je suis tellement troublé que j'en oublie toute politesse, dit-il en se relevant, je me présente, Archibald Duremontoir pour vous servir. Et vous, qui êtes vous demanda-t-il, avec les yeux d'un gamin devant une pile de cadeaux.

Pour toute réponse, notre ami déposa son bout de papier sur l'établis, en pointant le schémas d'une pièce du doigt.

- Hum, dit l'ancien, tu recherche cet objet, je pense pouvoir t'aider, laisse moi quelques instants, je vais voir ce que je peut faire.

Tout en cherchant dans son foutoir, il lui demanda ce qu'était la machine dessiné. Le bonhomme de fer haussa les épaules.

- je vois dis l'ancien, tu ne peut pas parler. Ton créateur ne connaissait peut être pas les secrets du son, c'est bien dommage, j'avais tellement de questions à te poser. Mais revenons à ce qui te préoccupe, voyons, celle là est fort ressemblante il me semble.

Disant cela, il brandit une pièce extraite d'un amas d'engrenages plutôt douteux. Il posa l'objet sur le dessin, c'était bien la copie conforme de l'image qu'ils avaient sous les yeux.

L'homme mécanique, convaincu, sortit son petit boîtier et y inséra la pièce qui s'y emboîta parfaitement. Pendant ce temps, l'horloger était fasciné par le chat qu'il venait d'apercevoir.

Se retournant, il vit l'humanoïde placer le rouage avec succès. Curieux, il désirait voir la petite boite de plus près, il attendit l’approbation de son insolite client pour l'inspecter.

- Mais il te manques encore deux pièces, s'exclama le vieillard, je peut t'avoir celle ci, en montrant un trou, mais pour l'autre, il me faudra la façonner, ce ne devrait pas être un problème, et ça me fera plaisir, surtout que j'ai une petite idée sur l'utilisation de cet appareil maintenant.

Après avoir non sans mal, trouvé l'élément manquant, il se mit à l'ouvrage pour fabriquer le dernier.

Curieux, l'homme mécanique l'observa travailler jusqu'à la presque fin. Il était aux anges d'assister à la conception d'un petit engrenage de précision. Il savait maintenant, qu'il pourrait faire ses propres machines, en façonnant lui même ses pièces, cela lui ouvrait de fantastiques perspectives.

 

...à suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans autres
commenter cet article

commentaires

Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche