Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 09:46

 

À travers les branches des arbres

quelques pâles rayons de soleil dardent

une lumière quelque peu fade

reflétée sur leurs feuilles malades

 

éclairant un humus pourrissant

parsemé de champignons naissants

au pied de la carcasse putride

d'un daim au destin sordide

 

servant de festin savoureux

à des milliers de petits amoureux.

Tout un cheptel de charmants insectes

glissants leurs œufs dans cette couveuse infecte.

 

Tandis qu'une paresseuse tique

cherche un endroit pratique

pour se laisser tomber sur une proie

qui lui fournira un bon repas.

 

Des buissons aux fleurs trompeuses

se frayent un passage d'une allure paresseuse

pour envahir forêts et ravines

et les couvrir de traîtresses épines.

 

 

 

 

(Musique : "waiting for the miracle" Léonard cohen )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 09:44

 

passage du jour à la nuit,

et de la nuit au néant.

Après l'étalage d'humour à l'ami,

et de l'ami à l'amant.

 

S'étirent les années en décennies,

et des décennies aux siècles.

Quand empire l’acné à la calvitie,

et de la calvitie aux binocles.

 

Transition du froid au tempéré,

et du tempéré à incandescent.

Trahison de l'émoi à l'insensibilité

et de l'insensibilité au dément.

 

Surenchère de la crainte à l’effroi,

et de l'effroi à la terreur.

Pour une guerre sainte à la loi,

et de la loi au valeurs.

 

 

(musique : Marilyn Manson "lunch box" )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 09:21

 

le mal heure

avance à toute vitesse

sans moteur

sur l'asphalte traîtresse.

 

Le long temps

rapidement nous rattrape

sur des bribes d'antan

qui nous font passer à la trappe.

 

Hors loge

je frémis au vent piquant d'aiguilles,

je m'interroge

sur ce mouvement qui nous laisse en guenilles.

 

Le compte tours,

gracieuse silhouette de métal

nous prend de cours

quand défile les chiffres qui s'emballent.

 

L'arrêt

devenus épis en ôtant le casque

se remet

pour mieux s'ébouriffer sous les bourrasques.

 

 

(musique : "harley davidson" Serge Gainsbourg )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 09:57

 

Du monde immaculé

qui s'étend sous mes pieds

j'ai entendu la musique du silence

me rappeler d'anciens souvenirs d'enfance

quand sur la neige gelée

je plongeais tout entier.

 

Les flocons paresseux

qui descendent des cieux

se posent avec douceur sur le coin de ma peau,

points glacés se changeant en petites gouttes d'eau

humidifiant mes yeux

d'amusement joyeux.

 

Accompagnés du givre

qui fait passer pour ivre

en transformant des coins de route et les trottoirs

en brillantes et authentiques patinoires

nous condamnant à vivre

un cri au bord des lèvres.

 

Brouillant notre vision,

une brume en suspension

s'échappe de nos souffles en volutes éphémères,

fumée furtive jouant avec les courants d'air,

ranimant la passion

d'un hiver d'émotion.

 

 

(musique : Goldfrapp "lovely head" )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 14:02

 

Au carrefour de la pensée,

j'ai eu un instant de volupté,

je l'ai capturé avec douceur

pour le garder près de mon cœur,

 

et ainsi pouvoir le ressortir

à mes sombres excès de désirs,

et garder sur eux le contrôle

en évitant qu'ils s’envolent,

 

faisant une traîne odieuse

qui s'insinuerait insidieuse,

gâchant les instants de plaisirs

de ceux que je pourrais offrir.

 

Ainsi, ces sentiments choyés

conservés pour être restitués,

pour ne laisser que de la joie

à ceux qui passent au près de moi.

 

 

(musique : Bon Jovi "always" )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 09:28

 

Dans les yeux d'un ami,

j'ai vu se refléter la vie.

Sous les doigts d'une amante,

j'ai senti s’enflammer mon ventre.

 

À travers les mots d'un étranger,

j'ai entendu le sens de la félicité.

Juché sur le dos d'un géant,

j'ai compris la joie des enfants.

 

Au côtés d'une acrobate originale

j'ai fait des pirouettes phénoménales.

En suivant le méandre des pensées d'une groupie,

j'ai plongé dans la quintessence de la folie.

 

En déchiffrant les écrits de la science,

j'ai appris ce qu'était la patience.

Par la bouche d'une prêtresse,

j'ai goûté aux saveurs de l'ivresse.

 

 

(musique : Korn "freak on a leash" )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 11:52

 

Une simple pensée amère

m'a fait juger par mes pères.

Ils ont distiller leur poison

en m'envoyant en prison.

 

J'étais un mauvais esclave

qui a fait fi de ses entraves,

manquant de respect au bourreau

en m'endormant au boulot.

 

Mais ils ont été cléments

en m'envoyant dans un camp,

j'aurai pu écoper de la pendaison

ou même bien pire, la crémation.

 

Quelques années de tortures

ne sont que simple fioriture,

face au longues journées de labeur

ou tant de malheureux meurent.

 

Que sont des peines de détention

face à une vie de damnation.

Alors je m'estime content de mon funeste sort,

car mon esprit est libre et pas encore mort.

 

 

(musique : Vivaldi, les 4 saisons "L'hiver" )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 13:10

 

Lentement j'ai dépéri

en sombrant dans la folie,

absorbant un raz de marée de souffrances

accumulés depuis ma plus tendre enfance,

oubliées dans les sorties,

dans la drogue et le whisky.

 

Dernières bribes de raison

maintenant la cohésion

de mes propos teintés de mots de démence,

dans mes discours en endormant la méfiance,

les présentant en chansons

sous le couvert de passions.

 

Passant dans l'autre monde

j'ai perdu ma faconde,

ma nourriture, mon moyen de subsistance,

depuis lors, je me suis perdu dans l'errance

jusqu'à ce que je fonde,

me dissolvant dans l'immonde.

 

Le néant, mon avenir

est venu m'anéantir

en dévorant le reste de ma conscience,

jetant bas mes dernières bribes de résistance

qu'il emmène pour se nourrir

me laissant là à pourrir.

 

 

(musique : The Doors "the end" )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 10:28

 

c'est sûre que l'avenir c'est le nucléaire,

moi je trouve que c'est vraiment super.

Ça nous permet d'avoir des filles mutantes

avec des poitrines totalement démentes.

 

Quand aux champs d'ogms,

c'est une chose que j'aime,

car les enfants auront tellement de tumeurs

qu'ils ne deviendront jamais de vilains tueurs.

 

Et puis il y a les pesticides,

qui font les yeux humides

en voyant ces jolis bébés à la peau lisse

avec leurs si adorables micro-pénis.

 

Il y a aussi la pollution,

c'est tellement mignon

de voir tout ces bouts de plastique

aux milles couleurs magnifiques.

 

Et enfin, reste forcément le gaz de schiste,

quand je pense que certains en sont triste.

Pourtant, quoi de plus chouette que de pouvoir faire le plein

directement au robinet de la cuisine ou au tuyau du jardin.

 

 

(musique : "le plastique c'est fantastique" Elmer food beat )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 10:28

 

À trop attendre un crépuscule

qui tardait à se montrer,

je suis tombé dans le ridicule

quand sur ton nom j'ai pleuré.

 

Mais qui étais tu donc toi

qui m'appelais à la tombe,

dans ce cimetière perdu dans les bois

à jamais enseveli sous les bombes.

 

Bien que m'attirant si fort,

je ne pouvais arriver à me résoudre

de m'abandonner à la mort

dans cette mer de sang à l'odeur de poudre.

 

Avais-je perdu l'esprit

ou étais-ce par la passion

que tu avais brutalement péris

face à la bouche avide du canon.

 

Depuis lors, je suis perdu,

et dans les corps passant sous ma main

de ceux avec qui je me suis battu,

je cherche à retrouver le cours du destin.

 

 

(musique : Requiem de Mozart "lacrimosa" )

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche