Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 14:48

 

La mobilité dans l’immobilité

d'un océan sans gravité

où plongent d'en bas

des oiseaux de bois.

 

Une intense végétation

s'élevant en lévitation

déchire la musique du silence

par le chuchotement de son essence.

 

La violence des orages

de ciels sans nuages

lancent leurs éclairs

plus clairs que l'air.

 

Des rafales de vents féroces

sans le moindre souffle ni force

détachent les étoiles

suspendues à la toile.

 

D'insaisissables lumières sombres

projettent d’improbables ombres

s'étirant en brumes évanescentes

éclatées en fleurs iridescentes.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

millgram 28/07/2013 08:24


c'est moins poetique quand on est au coeur de la tempete!!!

orcheon 28/07/2013 11:19



c'est juste moins pratique pour faire la fête...



millgram 28/07/2013 08:07


ben koukilé mon com???

orcheon 28/07/2013 11:21



L'est là, l'est là, c'est juste le bonhomme qui n'est pas en avance...



Mystery Train 25/07/2013 16:13


Que c'est joli, bises Freddy

orcheon 27/07/2013 09:24



L'envie d'un monde utopique.


Merci miss.



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche