Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 12:28

 

Aujourd'hui les petits singes qui écrivent mes textes

ne m'ont rien proposer à vous soumettre, sous prétexte

que ma tête ne les a pas motivés,

et qu'ils n'ont plus rien à noter.

 

Comme je ne voulais pas vous priver de lecture

je vous laisse ces quelques mots en pâture.

Juste des haïkus

de rien du tout.

 

Le soleil qui plombe

se cache derrière les nuages.

Ploc, une goûte tombe.

 

Une cascade d'eau

se déverse devant la porte.

Brr, je reste au chaud.

 

Timide rayon

perce le ciel nuageux.

Douce sensation.

 

Réveil au doux chant

du rossignol qui parade.

Piou, c'est le printemps.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

Sékateur 19/04/2012 19:22


J'aime bien les haïkis, et en écrire est moins simple qu'il n'y paraît...

orcheon 19/04/2012 19:59



C'est léger sous la plume, et ça aère le cerveau.



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche