Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 09:04

 

un cri s’échappant d'un corps

poussé par dépit face à la mort.

Un chaud filet carmin

fuyant dessous la main.

 

Dans la prairie une herbe rouge

luisante et aplatie paraît sans âge

autour d'un être sans vie

qui paraît seulement endormi.

 

Pourquoi s'est-il précipité

sur cette lame si bien effilée,

voulait-il rejoindre ses frères

ou était il fatigué de la misère ?

 

Le champ lui garde encore la trace

de tout ceux qui ont périt à cette place.

En temps de guerre ou bien de paix,

la mort fait partit de la vie à tout jamais.

 

 

(musique: pilule "Saez" )

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche