Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 17:00

 

Par une belle journée de printemps,

je perdis ma toute première dent.

Je l'ai glissée sous l'oreiller,

et me suis de suite couché.

 

Je suis resté éveillé toute la nuit

espérant voir la petite souris,

près à l'attraper avec mes doigts moites

car sous mes draps y était caché une boîte.

 

Pour la nourrir j'avais une poignée de dents

que j'avais arraché à un vieux chien errant.

Jusqu'au matin j'ai attendus,

mais je ne l'ai jamais vue.

 

Si ma dent n'était pas assez bien pour elle,

et bien j’irais la jeter dans la poubelle,

où elle partira sans doute chez les rats,

qui ne rechigneront pas sur un tel plat.

 

Mais en soulevant le coussin,

surprise, il n'y avait plus rien.

Sauf une ficelle qui partait sous mes draps

et filait en direction d'une bosse plus bas.

 

N'y tenant plus, j'ai plongé tout entier

pour voir ce qui se trouvait à mes pieds.

Mais sur mes doigts se referma une tapette

qui me fit chanter toute la journée à tue tête.

Partager cet article

Repost 0
Published by orcheon - dans poèmes.
commenter cet article

commentaires

Sékateur 20/06/2012 18:38


La tapette est vindicative...

orcheon 20/06/2012 20:30



ou peut être préventive... mais en tout cas c'est une belle vacherie, moi qui m'était démené pour lui trouver de quoi manger..



Bienvenue !

  • : orchéoniades
  • orchéoniades
  • : Bonjour, ou bonsoir, visiteur, ici tu découvriras des textes sous toutes formes, humour noir, humour, et poésie. En proses je dispose de mes écrits.
  • Contact

blog vert.

Recherche